Les malheurs de la pensée positive

Pensée positive Un autre petit pied de nez à ceux qui croient qu’il suffit d’être positif pour que tout aille mieux. On comprend pourquoi les conseils aux dépressifs style : « sois fort,  ressaisis-toi, ça va passer » soient aussi inefficaces. Bien sûr qu’il faut savoir être positif mais si cela suffisait, les psys pourraient aller pointer à l’anpe… Bref gardons du recul sur les vendeurs du bonheur, je fais allusion à tous ces livres de développement personnel qui nous exhortent à penser positif sans jamais se pencher sur les causes profondes de la souffrance d’un individu. en espérant que ce texte déculpabilise aussi tous ceux qui s’adonnent à la pensée positive et qui n’ont pas les résultats escomptés.

LES MALHEURS DE LA PENSÉE POSITIVE

Sophie refoule ses souffrances et transgresse le tabou de la jouissance

Sophie, 56 ans, connaît le bonheur depuis trois ans et demi. Jusqu’à 52 ans, elle a été submergée par le malheur (dépressions, angoisse, échecs, peurs, insécurités, etc.). Dès qu’elle a commencé à être heureuse et positive dans sa tête, grâce surtout à une relation amoureuse exaltante, enivrante qui ne fait que grandir depuis 3 ans et demi, elle a commencé à être malade dans son corps. Auparavant, sa santé physique était quasiment parfaite. Son nouveau conjoint, un homme doux et calme, l’amène sans cesse à « oublier » ses malheurs, ses pensées négatives. Son environnement actuel ne lui permet plus d’être malheureuse. Elle est sans cesse dans un milieu propice à cultiver sa pensée positive, son bonheur et sa jouissance ; donc à refouler les souffrances qui auparavant se manifestaient dans son âme. Désormais, elle est tellement heureuse qu’elle ne peut plus se justifier quelque malheur que ce soit. Le bonheur ambiant, celui de Pierre, son conjoint, et celui qui résulte de sa relation à Pierre, l’aide à refouler, à oublier ses malheurs, ses souffrances.

Au moment où Sophie ne devrait pas être malade physiquement, selon les théories psychosomatiques officielles (Alexander ou Crombez) ou alternatives (Dethlefsen ou bien d’autres), elle est aux prises avec toutes sortes de problèmes de santé : douleurs musculaires, troubles de l’appareil digestif, asthme, etc. Depuis qu’elle n’a plus de problèmes psychiques, elle s’est mise à avoir des problèmes physiques. Et, auparavant, quand elle avait des (p.22) problèmes psychiques, elle avait très peu de problèmes physiques. Toutes les théories psychosomatiques s’en trouvent contredites, démenties.

Certains diront que Sophie est l’exception qui confirme la règle. Je dirai plutôt que l’exception ne confirme jamais la règle ; elle ne peut que la mettre en doute. D’ailleurs, le cas de Sophie n’est pas unique ni même rare. Les centaines de patients qui ont défilé dans mon cabinet de psychothérapeute-guérisseur ont le plus souvent démenti les théories psychosomatiques officielles et alternatives.

L’esprit positif s’équilibre par le corps négatif

Pourquoi Sophie est-elle tombée malade au moment même où elle sortait de ses souffrances psychiques et de ses pensées négatives pour enfin accéder à ses jouissances et à ses pensées positives ? De prime abord, on constate que la souffrance psychique (pensée négative) coïncide avec la jouissance physique (corps positif) et la souffrance physique (corps négatif) avec la jouissance psychique (pensée positive). Quand l’Esprit est négatif, le Corps est positif, et quand l’Esprit est positif, le Corps est négatif. E-/C+ 4 E+/C- 4 E-/C+.

La suite de cet article est disponible ici

Auteur : Jean-Jacques Dubois Ph.D.,


Publicités

~ par contrelapenseedominante sur septembre 27, 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :