Les effets secondaires du game

Bonjour à tous, après quelques années dans le game, j’ai découvert qu’il y avait comme dans tout domaine, pas mal d’idées fausses, de concepts mal compris ou appliquer de manière trop rigides. Cette modeste contribution a pour but de faire partager avec vous mes découvertes.

LE GAME

Le game est pour les gens normaux
Le game peut être addictif
Le game est un business
La misogynie
Les automates
Le donjuanisme et le manque de sentiments
Le paradoxe du game
La réalité du game : Faut en chier
Un Fclose c’est pas rapide

LES PUAS

Les puas sont des vieux
La solitude du pua
Pourquoi tout le monde ne peut pas devenir pua

LES AFCS

L’élitisation
Les puas sont des afcs ou le concept du player

L’ALPHA

La différence entre gentillesse et soumission
Le mâle dominant ou la vision du couple dominant/dominé

LES METHODES DE SEDUCTION

Le peacoking
Les techniques de manipulation
La calibration : Le DHV, H2G, Cook and Funny, les Negs, le prizing
La qualification
Être bizarre ne signifie pas être mystérieux
Le cercle social

LES FEMMES

La relation à la mère (la famille)
Le one-tis ou l’obsession amoureuse
Sentiments = One itis = Afcisme
La LTR
Le concept de la femme de sa vie
Les HB

Débat

Et si le game empêchait l’amour ?

LE GAME

Le game est pour les gens normaux

Si vous êtes vierges de toute relation avec les femmes, ou « inadapté socialement », plutot que d’aller dans la rue et de se faire les dents en spu ce qui peut être assez violent pour l’égo, autant simplement essayer de se faire des amies. L’amitié avec une femme vous permettra d’apprendre à avoir une conversation « normale », c’est à dire partager, échanger, se confier. Si on est pas capable de parler à une fille ou de s’en faire une amie, le game peut plus être un obstacle qu’autre chose (comment ramener une fille dans son lit si l’on est pas capable d’avoir déjà une conversation normale avec elle)

Témoignage d’un homme expérimenté – [url] http://www.frenchtouchseduction.com/board/de-la-part-d-un-homme-experimente-vt2267.html [/url]

Citation:
Avec l’expérience de la vie, après avoir connu des échecs, des succès, après avoir beaucoup appris en lisant et ayant réfléchi, il me semble que la séduction est quelque chose de plus simple qu’on se l’imagine habituellement.

Pourquoi ?

La séduction est faite d’un mélange de qualités. Il faudrait être beau, intelligent, sûr de soi, sérieux, agréable (ce n’est pas contradictoire), capable de s’intéresser aux autres et avoir une ligne de conduite dans la vie.

Mais il n’est pas nécessaire de les posséder à un haut degré pour plaire : c’est l’équilibre qui compte le plus.

Le plus important est d’être « normal ». Ce n’est pas si fréquent, finalement.

C’est une bonne nouvelle, non ?

Extrait de « Pourquoi vous perdez peut-être votre temps » ( Playboy LA – traduction Sebastien Night) –
[url] http://www.topgun-seduction.com/content/view/43/31/ [/url]

Citation:
« Souvent, les mecs de la communauté qui sont bons dans leur « game » étaient déjà bons auparavant… ou plutôt bons. Le type de personnalité qui vous amène à penser qu’une pile de techniques et de routines vont marcher pour vous est le même type de personnalité qui vous a rendu frustré, seul, et mal à l’aise en société à la base. »

http://www.frenchtouchseduction.com/board/le-game-est-pour-les-gens-normaux-vt17833.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/soyez-normaux-2-vt18959.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/normalite-3-logique-et-calibration-vt20314.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/les-vrai-difficultes-de-l-afc-qui-decouvre-fts-vt19710.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/developper-une-vie-sociale-vt11757.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/dhe-de-l-importance-du-niveau-d-energie-vt10252.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/les-etapes-de-l-apprentissage-des-dynamiques-sociales-vt11433.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/a-quel-degre-physique-argent-pouvoir-sont-ils-important-vt11601.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/la-seduction-c-est-pas-sorcier-vt14509.html

Le game peut être addictif

On parle beaucoup des addictions telles que l’alcool, le cannabis, les addictions aux jeux vidéos, les drogues dures, l’addiction sexuelle, les jeux d’argents, Internet, le game peut aussi devenir une drogue. Voir sujet « les automates »

Témoignage de Crapule :

Citation:
Je pensais que c’etait une histoire de Hb 10, mais même là, ça change plus grand chose.
Dans ma tête, c’est : bon je l’ai draguer , ça a marché , bon hop , plus trop d’interet: suivante !

Les seuls moments ou je vibre, c’est quand ça marche pas mais le probleme c’est que d’une ça arrive rarement et de deux, quand ça marche pas , ba ça marche pas.
Les seules dont je me souvienne , c’est celles qui ont dit non et c’est le seul truc qui fait que d’un coup je les trouve mieux que les autres. A croire que quand la nana dit oui, j’ai d’un coup largement moins d’interet pour elle et ça doit surement me faire passer à coté de belles histoires mais c’est plus fort que moi.

J’en suis à draguer uniquement pour la drague, je me rappelle meme me voir entrain d’embrasser une fille avec dégout, de même pour le sex quand je pousse le vice tres loin.

Je suis dans une impasse ou je me demande quelle nana va réussir à m’attirer et c’est tres déconcertant. Avant , quand j’en avais une mignone, tripante qui était interessé, c’etait cool , j’etais moi aussi attiré puisque dans le fond, je m’estimais chanceux mais maintenant avec l’etat d’esprit que j’ai, à se dire , bon si c’est pas elle , ça sera une autre , s’apercevoir que finalement plus tu t’en fout et plus ça marche, plus tu vis ta vie et plus ça fonctionne. Tu te retrouves dans un cercle vicieux ou plus personne n’arrive à t’interesser car je n’ai plus envie de prendre du temps avec elle puisque j’ai elle, puis elle , puis elle à voir et que elles sont peut etre mieux.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/accroc-dependance-a-la-drague-vt19837.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/la-porno-addiction-vt15242.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/le-player-un-boulimique-des-femmes-vt14511.html

Le game est un business

Attention aux coaches ou aux soi-disant gourous. Si certains sont bons et ont réellement un plus à apporter, d’autres s’apparentent à des charlatans. Personne n’a été jamais été transformé du jour au lendemain. Ceux qui disent qu’il y a une formule magique et qu’il suffit de lire le manuel pour séduire n’importe quelle femme sont des charlatans.
Ceux qui ont été bons après un bon workshop, étaient déjà bons avant. Mais ce n’est pas un cours de 3h sur les femmes puis 2h de spu pour quelques centaines d’euros qui transforment toute une vie. Comme je dis autant certains coaches sont bons autant certains se foutent de la gueule du monde et profitent de la misère affective pour e faire de la thune).

http://www.frenchtouchseduction.com/board/game-et-business-vt16334.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/nous-ne-sommes-pas-des-modeles-vous-n-etes-pas-des-moutons-vt17539.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/le-star-system-dans-la-communaute-vt18732.html

La misogynie ou « Toutes les femmes ne gagnent pas être connues »

Ce qui fait foirer les hommes dans les relations avec les femmes, ce sont les émotions. Qui donc n’a pas peur quand il doit aller aborder une femme ? Et en particulier une femme qui nous plaît vraiment. On se sent con, on sait pas trop quoi dire. A l’inverse, on a souvent réussir à séduire les filles dont on avait rien à foutre. Celles-là, on pouvait tous se remettre, puisqu’on avait pas peur de les perdre. Avec la « belle », on est submergé d’émotions, avec l’autre, on sent pas grand-chose. Comment séduire les belles ? En se comportant avec elles comme avec les moches, c’est à dire en ayant pas peur de la perdre. Pour pas avoir peur de perdre la belle, on va apprendre à les séduire, on va en séduire de plus en plus, de mieux en mieux, et là vient un moment où on a plus peur de les perdre, et là on ressent plus grand-chose. On a du mal à tomber amoureux, on a de la difficulté à s’engager avec une femme car on a vu comment il pouvait être facile de les séduire.

Dans le livre « The Game », il y a ce passage intéressant :

Citation:
« Au départ, j’étais pas misogyne, répondit Tyler(Tyler Durden, un autre grand pua). Et puis on s’améliore, on couche avec des tas de filles qui sont maquées alors on perd confiance. »

Effet secondaire de la drague : diminution de l’estime portée au sexe opposé. Le dragueur assiste à trop de trahisons, de mensonges et d’infidélités. Il finit par apparendre qu’une femme mariée depuis trois ans se laisse plus facilement tenter qu’une célibataire. Il découvre qu’une femme casée couchera dès le premier soir mais ne le rappellera pas par la suite. Il se rend compte que les femmes sont aussi nazes que les hommes – mais qu’elles le dissimilent mieux.

La drague pouvait présenter des dangers pour l’âme.

Un grand nombre de posts sur un de ses effets secondaires de la drague. Blusher, un de nos des meilleurs players (au passage quelqu’un qui semble équilibré et serein) avoue dans un post les nextages à répétition lui ont aussi asséché le coeur. Spike avoue qu’il a du mal à faire confiance aux femmes et de la difficulté à s’engager.(http://www.spikeseduction.com/actualite/1138_questions-seduction.html)

On ne compte plus sur FTS, le nombre de posts consacré à la misogynie. Et bien souvent les mêmes symptômes : difficulté à faire confiance, à tomber amoureux, à s’engager. Quand on perce la « magie » de la séduction et le « mystère féminin », on perd une part d’innocence et de naïveté. Il y a aussi le fait que par delà l’acte sexuel, on peut aussi se sentir bien « vide ».

Extrait d’une interview de Vivien – [url] http://www.postseduction.fr/cyberseduction/2-lexique/66-confession-dun-dragueur-natural [/url]

Comme la chose est présenté sur les sites, il s’agit de développer ses compétences à coucher facilement avec des filles… Au départ, la découverte d’un concept aussi simple ouvre les portes d’un univers nouveau, dans lequel toute type de situation est évaluable en fonction de cette échelle : la proximité de l’acte sexuel. Cela provoque une grande exaltation, les premières fois, les premières filles, et l’on se prend pour des rois. Après avoir couché avec 4 ou 5 filles ça y est nous sommes des tombeurs, presque des PUAs.

Et la drague s’arrête là… Triste constat. Après le sexe… plus rien.

Après avoir couché avec une fille 1 fois ou 2 on réalise amèrement que
la saveur des premiers émois sexuels, a perdu de sa fraîcheur et de sa magie. On se surprend même certain soir à se sentir sale, sale de ce lit inconnu, sale de cette fille qui ne nous est rien, de la facilité déconcertante avec laquelle ses barrières se sont abaissées, de son besoin
d’amour qui déborde et nous dégoûte, et de la tristesse future qui immanquablement sera la sienne quand elle réalisera qu’elle s’est offerte à un pauvre type certes séduisant mais sans avenir commun possible

http://www.frenchtouchseduction.com/board/la-misogynie-vt19633.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/toutes-des-salopes-vt19417.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/les-femmes-m-ennuient-vt17527.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/game-et-sentiments-vt9396.html

Le donjuanisme et le manque de sentiments

Rencontrer beaucoup de femmes implique qu’on a moins perdre d’en perdre une puisque nous avons le choix. Certains guides préconisent le donjuanisme comme un chemin à prendre pour l’épanouissement (par exemple Pook), mais faut aussi arrêter les conneries. Le donjuanisme, quand on est marié ou que l’on est en couple, c’est le plus sûr chemin pour se retrouver seul (infidélités, divorce, mensonge, tromperies). Ne percevoir que les relations hommes/femmes à travers le prisme du game peut pousser à une certaine « déshumanisation » des femmes et oublier que les relations hommes/femmes sont l’affaire d’être humains.

Citation:
J’ai alors entrevu le mauvais côté de toute cette aventure. Un gouffre s’ouvrait dans ma tête entre les hommes et les femmes. Je commençais à ne voir les femmes que comme des instruments de mesure censés m’indiquer où j’en étais niveau drague. Elles étaient mes mannequins de crash-test, identifiables uniquement à leur couleur de cheveux ou à des numéros – un 7/10 blonde, une brunette 10/10. Même en grande conversation, quand une femme me parlait de ses rêves et de ses points de vue, je me contentais de cocher des cases dans un compte rendu. Je développais une attitude malsaine, à force de côtoyer des hommes. Et le plus troublant, c’est que ce nouvel état d’esprit semblait m’attirer plus de succès auprès des femmes.

Extrait de « misères du désir », d’Alain Soral :

Citation:
La chance de n’être pas trop laid et d’avoir une bonne bite (je ne le savais pas à l’époque, ce sont les pédés et quelques filles gentilles qui me l’ont appris) me valurent des succès de hasard, puis d’autres plus méthodiques, déjà racontés dans Sociologie du dragueur (éditions Blanche, 15 euros, 5è édition). Mais quelle que soit l’efficacité du tireur, celles dont on se souvient avec le plus d’envie sont toujours celles qu’on a ratées. Si bien qu’en matière de conquête nos souvenirs les plus tenaces sont nos mauvais souvenirs et, à la longue, on n’a plus que ceux-là. Au fond le séducteur, si performant soit-il, reste un naïf mené par l’illusion, jamais totalement effacée de son crâne, que c’est dans celle qu’on a loupée qu’ouvrait la porte du miracle. Celle que l’autre a su prendre justement parce qu’il n’y croyait plus.

Quant aux mauvais tireurs, aux transis, ils ont au moins cet avantage sur les bons d’ignorer combien de victoires de façade débouchent sur la déception de la communion ratée. Cette solitude à deux du petit plaisir dérobé qui laisse un goût amer dans la bouche, comme de la mauvaise dope ; si bien que les plus aguerris, lassés, finissent par lui préférer la bonne vieille drogue tout court : l’héroïne, la blanche…

Certains bons players pourraient en témoigner : Trop de choix tue le choix. La séduction a sa boîte de pandore : on apprend à ne plus montrer ses sentiments et à feindre l’indifférence, jusqu’à ce qu’on n’ait justement plus de sentiments : malgré les conquêtes, les hb et autres, on ne parvient plus à tomber amoureux. L’effet pervers du game, on apprenant à ne pas tomber amoureux, on arrive plus à tomber amoureux… On a appris le game justement pour découvrir et le rencontrer l’amour (pour la plupart bien sur, d’autres ont des objectifs plus physiques), et le game interdit en quelque sorte la spontanéité, l’authenticité et la création d’un véritable lien. On en vient à mépriser les cibles qui tombent dans nos filets, on se dit qu’on pourra avoir mieux. (cf : voir sujet : LTR)

Citation:
Je me dis que dans l’etat actuel des choses, je ne vois pas comment c’est possible. Et je pense que c’est l’effet pervers du game qu’on se prend en pleine tete.
En effet, comme bounty, je ne vois pas comment tomber amoureux d’une nana qu’on à seduit par le game et donc qu’on a pour moi manipuler, elles perdent toutes leurs saveurs et ça m’empeche de voir plus loin.

Avec le game, on ne fait que des rencontres basés des le debut sur la séduction, sur le délire : je vais la faire tomber dans mes filets. Et j’ai franchement l’impression que ca annihile toute possibilité de tomber amoureux de cette dernière.

Citation:
Je regrette en aucun cas tout ce que j’ai pu apprendre ici et la sur le jeu de la séduction, mais force est de reconnaitre que ca ne m’a pas rendu plus heureux et encore moins amoureux. Avant, des que je rencontrais une nana cool et mignone et avec qui ca marchait, je me lancais dans l’aventure et je vivais des trucs sympa meme si je finissais toujours par la quitter… Maintenant, ca ne m’arrive meme plus car ma facon de voir les choses à été changé et si une nana s’interesse à moi, ça me rebute, ça me rebutais deja un peu, il faut etre honnete mais la , ca a pris des proportions considérables ! Et surtout je me dis, y a forcement mieux et maintenant que je peux rencontrer des paquets de nanas, je vais bien finir par tomber sur la bonne alors que c’etait peut etre elle la bonne.
Le game preconise d etre dans l etat d esprit du mec non needy, qui si c’est pas elle , ca sera une autre .. je suis d’accord que ca rend un mec plus séduisant car d’une certaine maniere inaccessible pour la nana mais du coup il en deviens limite difficile pour le mec d’accrocher…

Citation:
Y a un deuxième sentiment qui me fait continuer à draguer compulsivement, c’est le sentiment d’avoir pas fait autant d’effort pour me contenter de la médiocrité, d’une nana au rabais, donc je cherche une sorte de chimère, mix entre toutes les nanas que j’ai pu rencontrer et forcement, cette fille là n’existe pas, donc c’est en quelque sorte une quête de la nana idéal qui n’a pas de fin.

Citation:
J’ai accosté pleins de nana et tout, mais sans le moindre sentiment, avec un coeur de glace. Parfois, il y a comme des « crises », j’ai envi d’avoir des sentiments, et que la fille en ait pour moi. Mais je sais que dévoiler ses sentiments TUE LE GAME.

Citation:
La vérité je suis dans le même cas que toi. Il m’arrive presque de pleurer des fois rien qu’en regardant une LSE kiffer devant un autre LSE. Ca doit être la rançon de notre façon d’aborder la femme. En tant qu’objet presque, qu’on doit tenter d’obtenir. Respecter chaque femme en tant que telle aurait pû nous eviter ce retour de flammes.

Citation:
Les nanas avec qui je suis sortis était folles de moi. Pas de bol, j’étais pas fou d’elle. Au bout d’une semaine elles sont passées à la casserole et la semaine d’après elles étaient passées à la trappe.

Pourtant moi aussi, j’aimerais pouvoir y ajouter des sentiments. Je sais pas pour vous, mais de mon côté, la seule fois où j’y ai mis des sentiments, j’ai servi de plante verte, et JE suis passé à la trappe.

Un des autres aspects du game, on en vient à penser que ressentir des sentiments c’est être faible. (voir sujet : Sentiments = One itis = AFCisme)

[url] http://www.frenchtouchseduction.com/board/game-et-sentiments-vt9396.html [/url]
[url] http://www.postseduction.fr/cyberseduction/2-lexique/66-confession-dun-dragueur-natural[/url]
http://www.frenchtouchseduction.com/board/allez-je-risque-et-l-amour-alors-vt19428.html

Les automates

Ou le syndrome « Social Robot ». Cf, un extrait du livre « The Game » de Neil Strauss

Citation:
Vous n’avez jamais remarqué quelque chose de bizarre chez beaucoup de mecs de la communauté ?
Comme si au premier coup d’oeil, on voyeait qu’il leur manque un truc. Ils n’ont pas l’air entièrement humains. Certains d’entre eux se débrouillent bien sur le terrain. Ils récoltent des super-réactions – parfois même des numéros et des coups de reins – mais on ne les voit jamais avec une copine.
Etes-vous l’un d’entre eux ?
Pour le savoir, posez-vous les questions suivantes :

– Est-ce la panique me gagne si je me retrouve à court de « techniques » pendant une conversation avec une femme ?
– Est-ce que je pense que tout ce que dit une femme est à 100% une mise à l’épreuve ?
– Est-ce que je me considère tout mâle en intéraction avec une femme un possible amog à éliminer ?
– Suis-je incapable de discuter avec une femme sans demander d’abord « Tu lui mettrais combien ? »
– Est-ce que j’appelle les femmes avec lesquelles je ne couche pas des « pivots » plutot que des amies ?
– Si je me retrouver avec une femme dans un cadre non festif (réunion d’affaires, rdv médical), est-ce que je ressens une décharge d’adrénaline qui m’oblige à l’aborder ?
– Est-ce que les sujets sans rapport avec la drague (livres, films, amis, famille, travail, études, bouffe, eau) ont perdu tout intérêt à mes yeux ?
– Mon amour-propre est-il constamment à la merci des réactions des femmes ?

Si oui vous êtes peut-être devenu un automate.
La plupart des dragueurs que je connais appartiennent à cette catégorie, en particulier ceux qui ont découvert le game la communauté entre 15 et 24 ans. Comme ils n’ont pas une grande expérience de la vie, ils ont appris à établir des relations en se fondant presque entièrement sur les règles et des théories lues en ligne ou apprises dans des ateliers. Ils ne redeviendront peut-être plus jamais normaux. Après vingt minutes hyper-agréables passées avec ces automates, une femme comprend qu’ils n’ont rien d’autre à lui offrir. Et après, ce sont les mecs qui se plaignent sur le Net de s’être fait poser des lapins.
Les forums de discussion et le style de vie des dragueurs, on y gagne énormément – j’en sais quelque chose – mais on peut aussi y perdre beaucoup et finir par devenir un être unidimensionnel persuadé que tous les gens sont des automates. Du coup, on analyse trop leurs actions.
La solution, c’estde ne jamais oublier que le meilleur moyen de draguer une femme est d’avoir une occuation à côté. Certains laissent tout tomber – études, boulot et même copines- pour apprendre à jouer. Mais ce sont ces choses-là qui vous rendent complets et par conséquent plus séduisants. Alors reprenez-vous. Faites quelque chose de votre vie et les femmes tomberont comme des mouches ; tout ce que vous aurez appris ici vous aidera à les conquérir.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/plein-de-rancoeur-envers-les-femmes-vt15751.html

Le paradoxe du game

Less is more 

Extrait de Neil Strauss – The Game

Citation:
Le plus grand mensonge de la séduction moderne, c’est que pour embobiner une femme, un homme doit lui faire croire qu’elle le laisse indifférent.

Citation:
« En fait, toutes les femmes que je rencontrais avaient l’air jetables et remplaçables. Je vivais là le paradoxe du séducteur : Plus je plaisais, moins j’aimais les femmes . Le succès n’était plus défini par le fait decoucher ou de trouver une copine, mais par la qualité de ma prestation. »

Extrait de « Sociologie du dragueur » d’Alain Soral

Citation:
Premier constat

A physique égal, les mecs qui ont besoin des filles semblent moins les intéresser que ceux qui donnent l’impression de pouvoir s’en passer.

Premiers principes

Ce premier constat met le dragueur face à la quadrature du cercle: comment aller au-devant des filles tout en leur faisant croire qu’on n’a pas besoin d’elles?

D’abord en leur donnant l’illusion qu’il ne s’agit pas d’un besoin mais d’une envie. Pour ce faire, le désir du dragueur sera franc et enjoué: pas de voix tremblante, d’œil révulsé, de mains moites d’adolescent en manque; vous n’êtes pas là pour prendre, vous êtes là pour donner.

Envie qui devra s’exprimer avec l’aisance nonchalante de celui qui a le choix. L’idée que les belles filles courent les rues et qu’elles sont accueillantes doit envahir l’esprit de votre interlocutrice alors même que vous la sollicitez.

Cette première demande déguisée en hommage et cet hommage en possibilité d’échange, vous pourrez confesser que cette envie et ce choix expriment en fait un besoin supérieur; un intérêt pour elle présenté de telle sorte qu’elle pense qu’il peut aussi lui rapporter.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/a-vouloir-trop-en-faire-vt20111.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/quand-on-cherche-pas-on-choppe-plus-vt17438.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/a-t-on-plus-de-chances-quand-on-ne-cherche-pas-vt16851.html

La réalité du game : faut en chier

En lisant les reports de players, les ebooks, les méthodes et autres (vidéos, workshop) sur le game, on peut avoir la fausse impression que c’est facile. Qu’il suffit de se relooker, de faire un peu de sport, d’apprendre 2-3 openers, quelque routines, un peu de confort, un peu de sexualisation et que hop c’est à peu près gagné… Mais la réalité de la séduction est autrement plus difficile. Tous les bons players vous le diront, la sarge ce n’est pas qu’une question de techniques et d’expérience, c’est aussi de la souffrance. Séduire quand on est un homme et qu’on a ni le physique, ni les moyens financiers, ça peut être le parcours du combattant.

Bien sûr, personne n’a un niveau semblable, ce qui sera facile pour certains apparaitra comme très difficile pour d’autres, et réciproquement.

Une petite blague de Coluche

Citation:
Dieu a dit l’homme est égaux.
il a dit : « il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes jaunes, il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux, il y aura des hommes moches et tous seront égaux, mais ça sera pas facile! »
Et puis il a dit : « Y en aura même qui seront noirs, petits et moches, et pour eux, ce sera très dur! » Il avait prévenu, il a pas pris en traître.

Bref maîtriser les relations hommes/femmes est loin d’être une sinécure. Attention au fossé entre le forum et la réalité du terrain.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/le-prix-du-cul-des-femmes-vt19697.html

Un fclose, c’est pas rapide

Il faut souvent entre 5 et 8h pour le flcose. C’est souvent un détail que l’on ignore quand on débute. On lit pas mal de reports où on peut penser que le player a séduit sa cible en une petite vingtaine de minutes : opener, un peu d’attract, un peu confort, hop kclose puis escalation et autre… C’est assez trompeur et ça peut porter à la culpabilisation et à la déprime (genre mais putain comment ils font les autres ? Moi je galère tellement alors que certains ont l’air de claquer des doigts et d’enchainer les kcloses). ne pas oublier aussi que certains players ont tendance à exagérer leurs exploits et à passer outre chaque fois qu’ils ont un rateau. Bien sûr dans certaines occcasions, le fclose peut êre beaucoup plus rapide, dans une fête par exemple. La patience est une vertue à cultiver dans le game. Bref les méthodes, on vous dit que vous allez pouvoir coucher avec une femme en 20 minutes, c’est un mensonge.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/pourquoi-f-closer-avec-autant-d-empressement-vt17977.html

LES PUAS

Les puas sont des vieux

La plupart des puas ont la trentaine passée : Mystery va vers ses 40 ans, Etienne Bonnard a débuté le game à plus de 27 ans, Juggler a plus de 35ans, Spike a la trentaine, Blusher aussi, Malcor 27 ?. Y’a que Soral qui a commencé vers la vingtaine, mais il avait déjà un sacré caractère le bougre ! Bref les meilleurs d’entre d’eux (oserais-je dire entre nous) avaient déjà une certaine expérience des relations sociales afin d’entrer dans la séduction et devenir bons. C’est d’ailleurs parce qu’ils avaient un certain vécu, une certaine expérience de la vie, une certaine personalité, qu’ils ont pu devenir si charismatique. Et tous s’accordent à dire qu’il faut plusieurs années pour devenir vraiment bon. Une bonne raison de ne pas s’en vouloir quand on ne parvient pas à closer ou qu’on est pas aussi bon qu’on aimerait.

La solitude du Pua

« On drague parce qu’on est seul et on drague pour rester seul. » Dixit Alain Soral.

De par la misogynie qu’elle peut induire ainsi que la dépendance sexuelle, le dragueur est souvent quelqu’un assez seul. ça peut sembler paradoxal car le dragueur ou le pua est justement quelqu’un qui va vers les autres, qui partagent des moments d’intimité avec les femmes, qui est adulé des autres hommes, ect… Mais être avec toutes les femmes signifie aussi n’être avec aucune. Dans le livre « The Game », Mystery a cet échange avec Style :

Citation:
« Je suis le plus grand dragueur du monde, a marmoné Mystery. Pourquoi j’ai pas de copine ?.
– C’est peut-être parce que tu es le plus grand dragueur du monde que tu ne parviens pas à garder de copine. »

Extrait du site postseduction – [url] http://www.postseduction.fr/cyberseduction/2-lexique/29-linfidelite-des-femmes-reflet-de-la-solitude-du-pua [/url]

Citation:
Dans les faits, le PUA est encore plus seul que l’AFC. Parce qu’il est arrivé au summum, et cela ne l’empêche pas de se sentir vide. En fait, il se sent encore plus vide qu’avant, dans la mesure ou cette fois-ci, il n’a plus de rêve. Tandis qu’il se lasse toujours un peu plus d’enchaîner les filles comme on fait du manège, les autres mecs cherchent à l’éviter et vont même jusqu’à comploter pour l’isoler parce qu’il est trop menaçant. Il se retrouve donc de plus en plus seul face à ses propres désillusions et l’aigreur qui en découle. Le PUA est seul parce qu’il est prisonnier de son propre piège, celui de sa réputation, celui de son investissement. Sans filles, il n’y a plus de séducteur. Sans AFC il n’y a plus de PUA. Ainsi il est encore plus dépendant des autres que l’AFC.

Un peu comme quelqu’un qui a fait dix ans d’études et qui réalise une fois qu’il a eu son diplôme que son métier ne le rend pas heureux, il se dit que c’est trop tard. Il se résigne à continuer ainsi toute sa vie, sans réaliser que plus il attend et plus ce sera dur. Il renonce a se reconvertir parce que la souffrance nécessaire au changement n’est pas encore assez forte. Heureusement pour lui, elle va s’accroître au fil du temps. La nature est quand même bien faite.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/vieille-video-de-soral-sur-la-drague-vt19819.html
[url] http://postseduction.fr/cyberseduction/2-lexique/29-linfidelite-des-femmes-reflet-de-la-solitude-du-pua [/url]

Pourquoi tout le monde ne peut pas devenir pua

Tous les grands séducteurs ne le sont devenus qu’après de longues années. Mystery a mis plus d’une dizaine d’années afin d’être enfin bon, Soral qui a cumulé plus de 600 conquêtes a passé plus de 2 ans à ne faire que cela (pas de travail ou études à côté), Style, l’auteur de « The Game » était déjà connu depuis quelques années dans le game avant d’écrire son livre. Les « bons » ne sont jamais devenus bons en un jour. De plus, on ne commence pas tous au même niveau, d’où l’importance d’avoir des objectifs clairs et précis (et pas juste : Je veux devenir pua !).

cf : extrait de « The Game »

Citation:
Si on veut exceller dans un secteur, on doit toujours franchir des obstacles ou relever des défis. Les culturistes appellent ça la période de souffrance. Ceux qui n’ont pas peur de l’effort, qui sont prêts à affronter la douleur, l’épuisement, l’humiliation, les rebuffades ou pire encore – ceux-là deviendront des champions. Les autres resteront sur la touche. Pour réussir à séduire une femme, pour la convaincre de de prendre le risque de dire oui, je devais gagner en audace et accepter de quitter mon abri.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/journey-to-mastery-vt15562.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/pourquoi-les-resolutions-ont-elles-tendance-a-echouer-vt19218.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/vos-echecs-sont-un-appel-a-la-progression-pas-la-fin-vt10693.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/savoir-entreprendre-pour-developper-sa-confiance-vt18622.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/peu-d-entre-vous-y-arriveront-vt11419.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/le-reveil-du-lion-le-jour-ou-je-suis-devenu-un-homme-vt11097.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/pourquoi-vous-ne-deviendrez-pas-un-pua-vt10418.html

LES AFCS

L’élitisation (??)

Bien souvent, après avoir eu commencé à apprendre certaines techniques de séduction, le vocabulaire, on se sent supérieur aux autres, aux mecs normaux qui comprennent rien à la séduction et qui galèrent, aux afcs. On appartient à une certaine élite de la population masculine, on fait partie de ces 20% de mecs qui baisent 80% des femmes et on peut considérer que nos amis afc sont des blaireaux et qu’il faut s’en écarter. On croit détenir un pouvoir (celui de plaire aux femmes) et on se sent supérieur aux « gens normaux », ceux qui ignorent la séduction. Certains players rompent avec leur ancien cercle social, et n’ont que pour relations que d’autres players. Attention au fait aussi de vouloir filer des conseils à ceux qui semblent en avoir besoin et qui vous ont rien demandé, toutes les vérités ne snt pas bonnes à entendre et certains préfèrent rester aveugles. C’est leur choix mais ça en ne fait pas des merdes pour autant. Vous êtes pas une merde parce que vous arrivez pas à séduire une fille correctement et de la même manière ne pas se prendre pour un dieu parce qu’on a enchainé 5 closes. Faire gaffe à son égo et savoir rester humble. Ne pas oublier qu’on a tous galérer avec les femmes.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/comment-la-communaute-va-vous-bouffer-vt19577.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/la-plupart-des-hommes-sont-ils-afc-ou-pas-vt16686.html

Les puas sont des afcs – le concept du player

C’est dans la nature humaine de classifier, analyser, catégoriser. Quand on arrive dans le game, il faut bien s’identifier. On lit une histoire caricaturale de notre très cher Bob et on reconnait dans son histoire des traits communs avec la nôtre. On est classé comme « AFC », au dessus le pua. Mais qu’est-ce qu’être un PUA ? Est-ce un homme qui peut baiser toutes les femmes qu’ils aimeraient ? Hum si je met n’importe quelle player devant une cible qui ne parle pas sa langue, malgré ses connaissances, compétences et ce qu’on veut il aura du mal. La drague a des codes sociaux, culturels (on ne drague pas de la même manière dans un pays musulman que dans un pays occidentalisé) et ethniques (si vous êtes juif vous ne séduirez jamais une antimésite). Donc un pua, si ce n’est pas un homme qui peut baiser toutes les femmes qu’il veut ? Un pua est simplement quelqu’un qui séduit certaines femmes qui lui plaisent. Un pua est un afc qui séduit un peu plus.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/a-lire-pour-bien-comprendre-la-communaute-vt16126.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/be-an-afc-vt15730.html

L’ALPHA

La différence entre gentillesse et soumission

Ne pas s’interdire d’être gentil. Beaucoup d’apprentis players ou de players (moi le premier) ont tendance à s’interdire d’être gentil. En même temps, quand on lit l’histoire de Bob, on a envie de tout faire pour ne pas lui ressembler et on lit partout qu’il ne faut pas être trop gentil. ça crée une sorte de « phobie » de la gentillesse ou on a tellement peur d’être AFC, qu’on s’interdit d’être « sympa ». Ne pas confondre gentillesse et soumission.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/a-t-on-le-droit-d-etre-faible-avec-les-femmes-vt14761.html

Le mâle dominant ou la vision du couple dominant/dominé

L’alpha est le mâle dominant. Dans un groupe, c’est celui qu’on suit, le leader en quelque sorte. Etre leader ne signifie pas s’imposer ou/et écraser les autres. Idem dans un couple, on dit qu’il y en a toujours un qui aime plus, et celui-là le dominé. L’affirmation de soi, l’alphatitude, être dominant, ect peut très vite faire passer du côté obscur à savoir devenir un connard égoiste qui se croit supérieur aux autres, qui n’écoute rien ni personne… Un être tyranique en quelque sorte. On ne peut pas être tout le temps dominant et ce n’est pas souhaitable (exemple au boulot avec son patron). Les manuels oublient parfois de dire que dans la réalité, il faut aussi savoir se soumettre. Parlons plutot de respect (envers soi et envers les autres). La relation la plus harmonieuse est celle qui se base sur l’égalité (autant être misogyne peut aider à séduire les femmes autant ça handicape plus qu’autre chose pour une relation longue durée). Voir sujet élitisation.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/ne-soyez-pas-jerk-vt18305.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/analogies-entre-le-connard-et-le-player-vt16159.html

LES METHODES DE SEDUCTION

Déjà un petit mot sur les méthodes elles-mêmes. Toutes les méthodes de séduction, de la speed-seduction à la mystery method en passant par va sarger, juggler, spike, la voie de gun, etc, sont efficaces pour une personne « adaptée socialement ». En gros une personne équilibrée. S’il y a d’autres domaines que le sentimental qui ne vous satisfait pas dans votre vie, le game ne changera pas votre vie et ne rendra pas meilleure. Il faut aussi savoir s’occuper de soi avant de pouvoir bien s’occuper des autres. La drague demande beaucoup d’énergie et d’investissement, des heures passées sur le terrain, la souffrance, le rejet, les rateaux qui font mal à l’égo, les échecs… Tout cela demande une sacré énergie et une sacré force. Autant bien s’armer avant d’entrer dans la fosse. Il y a parfois un fossé entre les reports et la réalité.

Le peacocking

Prudence aussi avec les techniques style peacocking. Sur un mec tel que Mystery, un masque de plongée le faire paraître attirant car c’est congruent avec son style. Les objets qu’ils portent bien qu’extravageants correspondent à son style et à sa personnalité, il est capable de les justfier aux yeux des autres. Sur quelqu’un sans charisme, il passera simplement pour un blaireau ou un gars bizarre.

[url] http://www.frenchtouchseduction.com/board/un-clone-de-mystery-que-j-ai-rencontre-vt18501.html [/url]
[url] http://www.frenchtouchseduction.com/board/pck-pourquoi-pas-vt16719.html [/url]
[url] http://www.frenchtouchseduction.com/board/les-limites-du-peacoking-mon-pacte-avec-le-diable-vt9006.html [/url]

Les techniques de manipulation

La pnl, la speed-seduction, l’hypnose ericksonienne… Il existe de nombreuses méthodes afin d’influencer et de manipuler une femme pour arriver à nos fins. Outre que c’est triste de devoir être obligé d’utiliser la pnl pour amener une femme à coucher avec nous, ce qu’on appelle vulgairement des « cibles », ce sont des femmes, des êtres humains. On compare souvent la drague à la matrice ou à un jeu vidéo, mais on est dans le vrai monde avec des vrais gens. En plus, ça peut amène des emmerdes tant d’un point de vue justice que social. On peut aussi passer à côté d’une belle rencontre

[url] http://therealworldofseduction.blogspot.com/2007/02/attention-aux-drives.html [/url]

La calibration (Le DHV, H2G, Cook and Funny, Les negs, le Prizing)

Encore une technique à utiliser avec parcimonie. Le DHV ou « Demonstrate High Value » consiste à montrer une « valeur sociale haute » si je devais paraphraser, en gros se mettre en valeur. Mais comme avec le neg/insulte, apprendre à doser n’est pas une chose évidente. On peut très vite passer de mec dhv à un gros connard prétentieux. Etre équilibré et avoir une vie épanouie montre beaucoup plus de valeur que n’importe quelle histoire, look, canned stuff…

A contrario, ne pas se dévaloriser, s’autodénigrer. Avec le développement du secteur tertiaire, les hommes ont été dévirilisés. Certains métiers qui sont assez dévirilisants : coiffeurs, comptables, « informaticiens », ect…, apprendre aussi à savoir se mettre en valeur malgré le fait d’avoir un travail « ennuyeux » est important.

Idem concernant les negs. Certains confondent neg et « insulte ». je me souviens du journal d’un débutant ou un gars avait abordé une fille en lisant un livre avec un opener du style « pfff je l’ai déjà lu ce livre, il est tout pourri. » Ce n’est pas un neg, c’est quasiment une insulte. ça va pas générer d’attract ce genre de phrases, vous allez juste passer pour un connard. Il n’est pas toujours facile de distinguer un neg, d’une insulte.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/analyse-du-dhv-vt19383.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/valeur-percue-et-valeur-reelle-vt17992.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/dhv-h2g-et-j-me-la-pete-trop-vt10411.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/frontiere-entre-le-drole-et-le-mechant-vt16138.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/ou-s-arrete-le-prizing-et-commence-la-betise-vt16048.html

La qualification & screening (Dior)

Finalement ça va de pair avec la théorie qu’il faut plus jouer l’indifférence. Encore une fois attention question d’équilibre ! Il faut aussi savoir valider une demoiselle, c’est à dire lui faire comprendre qu’elle vous plait. Effectivement certains femmes qui n’ont pas confiance en elles, ont besoin d’être rassurée sur le fait que vous vous intéressiez à elles. Un témoignage intéressant de Varga sur le thème :

Citation:
Ce n’est pas une règle absolue. Quand vous dégagez suffisamment de valeur, il faut au contraire ne pas trop fuire pour séduire. J’ai déjà entendu des filles (pour lesquelles je pensais vraiment que ce n’était pas gagné – on va dire 51% de chances vu que j’aime être positif) me dire après close, « je ne pensais pas que tu t’intéresserais à moi »…
Beaucoup de filles LSE et pourtant canons prennent les choses au premier degré et lâchent l’affaire si vous ne montrez pas un intérêt modéré. Il faut le savoir car vous vous fermez des portes en croyant jouer aux durs.

Extrait d’un article de Dior – [url] http://www.frenchtouchseduction.com/board/screening-et-qualification-vt7271.html [/url]

Citation:
Le screening, quand il est bien utilisé, est un puissant DHV.

Vous montrez à la fille que vous vous intéressez à elle pour autre chose que pour son cul. Elle sentira que vous êtes en quelque sorte en train de la tester pour savoir si elle répond à vos high standards. Vous êtes sélectif et au fond, elle adore ca.

Dans le screening, il y a la notion de prix. Imaginez le screening comme un entretien d’embauche. Quand vous vous retrouvez devant les recruteurs, vous essayez de vous qualifier le mieux possible pour qu’ils vous engagent.
Dans la séduction, vous êtes le recruteur, vous télégraphiez l’idée que vous êtes HV (high-value) ce qui l’attire encore plus, et elle cherchera à se qualifier pour vous montrer à quel point elle peut répondre à vos exigences, vous représentez un challenge.

Le plus intéressant quand vous avez bien screené, c’est d’avoir un prétexte béton pour lui montrer votre intérêt. Vous en savez assez sur elle pour la qualifier. Beaucoup de gens font l’erreur de ne jamais lui montrer leur intérêt parce que c’est écrit partout qu’elle ne doit pas se rendre compte que vous vous intéressez à elle. Ce manège s’arrête en A3, le but de cette phase est justement de lui montrer qu’elle vous plait (par le verbal et/ou le non-verbal). Vous lui faites comprendre qu’elle vous intéresse. N’ayez pas peur de lui dire qu’elle vous plait, que vous aimez sa façon de penser, qu’elle est différente des autres, qu’elle a quelque chose de spécial, etc… Faites-la se sentir unique ou spéciale à vos yeux, elle en a besoin pour se laisser aller jusqu’au fclose.

Etre bizarre ne signifie être mystérieux

Attention encore à l’amalgame, être bizarre = être mystérieux ! Parfois être bizarre, c’est être simplement bizarre, et ce n’est pas un compliment ! Parler de soi n’est pas une faiblesse, et dire quelques éléments de votre vie à la demoiselle lui permettra d’être rassurée. Si on voit avec vos amis, votre famille, ou d’autres gens, ça « prouve » que vous êtes normal, que vous avez des amis, etc… Mais quand on drague seul, notre cible ne sait pas grand-chose de nous, elle n’a aucun référenciel si vous êtes un mec dangereux ou pas. C’est pour ça que le game est plus facile à travers son cercle social, les gens vous connaissent et savent que vous n’êtes pas dangereux.

Le cercle social

Le street-pu ainsi que le npu ont cette difficulté que nous devons aborder des femmes que nous ne connaissons pas. Certaines fois, nous devons créer une attraction à partir de rien. La séduction qu’elle soit dans la rue, dans les bars ou encore pire en boites de nuit peut représenter un obstacle majeur, car elle n’a aucune indication que vous êtes quelqu’un de normal. Pas un tueur, un barjo, un pervers, un truc pas très cool. A l’inverse, dans un cercle social (fêtes, évènements, activités sportives), la séduction est grandement simplifiée. Vous avez des points communs, et par là même vous n’êtes plus vraiment un étranger. Si vos avez des amis, elle est rassurée. D’où la difficulté à draguer en étant seul surtout dans les lieux où l’ont vient généralement entre amis : bars et boîtes de nuit.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/le-social-proof-vt16474.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/de-l-importance-du-reseau-social-vt14023.html

LES FEMMES

La relation à la mère (la famille)

Toutes les relations avec les femmes découle en premier de la relation à notre mère. Si notre relation avec notre mère n’a pas été satisfaisante (castratrice, froide, violente, etc…), il en résultera souvent des relations difficiles avec les femmes en général. Idem concernant la relation au père ou à la famille en général. Avec une certaine majorité des players que j’ai eu la chance de rencontrer, nous avions aussi pour point commun, des problèmes relationnels avec nos pères (père absent, soumis, passif, violent…). Beaucoup de problèmes d’inner game ou plus généralement de confiance et d’estme de soi peuvent résulter de relations toxiques. En bref, tout ne vient pas d’un manque de techniques ou d’une erreur d’exécution avec une quelconque méthode.

Arriver aussi à se pardonner une enfance malheureuse pour avoir la force et le courage de prendre sa vie en main.

Extrait d’une analyse de »Sociologie du dragueur » – [url] http://menon.canalblog.com/archives/2007/02/25/4123248.html [/url]

Citation:
Mais pourquoi tant de pusillanimité serait-on tenté de se demander ? Tout tient au comportement des parents. Le dragueur correspond à un modèle social de déshérité de l’amour : déshérité du côté de la mère, qui n’a pas su aimer ou qui a violenté l’enfant. Le manque paternel compte aussi : le sécateur du lien unique et fusionnel entre la mère et l’enfant n’a pas fait son travail correctement. De plus, il n’a pas su non plus offrir sécurité et construction de l’image de soi à l’enfant : perdu, sans repère face à une mère mal aimante et un père démissionnaire, il n’a plus que la haine au corps, ou plutôt en tête. Inconsciente, donc insidieuse, elle l’autorise du désir de baiser (terme employé par Soral) : baiser des femmes qui seront des substituts maternels sur lesquels il pourra se venger ; baiser aussi, au-delà de la mère, la structure parentale de la jeune fille, voire son milieu social car selon Soral, le dragueur a été plutôt enfanté dans un milieu culturel et économique défavorisé.

Le tragique de cette relation perverse tient à ce que le dragueur convoite, au-delà de la prise de possession du corps de sa victime, le côté maternel de cette dernière. Mais ce maternage se refuse par le simple fait que le dragueur projette quelque chose de trop négatif de lui-même. Ainsi en va-t-il de la bourgeoise pour laquelle le dragueur est un voyou avec lequel elle peut tromper une classe sociale dure et monolithique, ou de la jeune fille pour laquelle le dragueur incarne la figure paternelle devant lui permettre de sortir de sa situation familiale… Mais aussitôt que le dragueur croit avoir trouvé celle qui lui convient, il se confie et se dénude, révélant la part de fragilité l’habitant. Or, cela ne rate pas, la bourgeoise ne voit en lui qu’une passade et la jeune fille recherche sa force et non sa faiblesse. Abandonné de toutes, il n’a plus que la femme de trente ans vers laquelle se tourner : elle a mûri, apprécié les difficultés de la vie, et réalise la position instable de sa séduction qui s’évanouira, elle le sait, avec le temps. Elle le console et l’aime, mais le drame tient à ce qu’elle le désire. Or, dans la représentation mentale du dragueur, la femme de trente ans doit se révéler comme la bonne mère qu’il n’a pas eu : son désir sexuel contredit cette relation fusionnelle tant convoitée. Et voilà notre dragueur « obligé » d’abandonner la femme capable de calmer sa souffrance.

http://www.frenchtouchseduction.com/board/influence-toxique-de-l-education-et-reactions-vt19179.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/consulter-un-psychologue-vt14836.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/pour-avoir-un-beau-jardin-il-faut-desherber-vt16027.html

Le one-tis ou l’obsession amoureuse

On a tendance à foirer nos relations avec les filles qui nous attirent et qui nous plaisent. Car dès qu’une fille nous plaît, on est assez vite submergé par ses émotions et on fait le contraire de ce qu’il faudrait faire. Tous les players, même les puas aguerris galèrent avec les filles qui leur plaisent (ou alors ils ne ressentent rien pour aucune fille et dans ce cas c’est pathologique). Voir « le paradoxe du game ».

http://www.frenchtouchseduction.com/board/comment-ne-pas-tomber-amoureux-vt13797.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/pourquoi-les-hommes-vivent-moins-bien-une-rupture-vt18288.html

Sentiments = One itis = AFCisme..

Etre amoureux ne signifie pas être faible ! Bon ok c’est souvent en étant amoureux qu’on l’on fait des conneries mais c’est finalement les personnes qui nous touchent qui nous donnent des leçons et nous font avancer. S’interdire de tomber amoureux ou redouter cet état de peur de redevenir afc c’est dommage et c’est une impasse du point de vue dévollepement personne. On peut très bien être amoureux et ne pas être soumis. Etre amoureux ne signifie pas être faible ! Simplement ne pas croire que tout est gagner ou bien faire les 4 volontés de votre dulcinée (ce que une certaine majorité d’hommes a tendance à faire une fois en couple).

http://www.frenchtouchseduction.com/restez-un-homme.html

La LTR (Long Term relation ship ou les relations longue durée) ou le piège de la speed-seduction
Citation:
« Le secret, si l’on veut convaincre quelqu’un qui vous aime, c’est d’occuper ses pensées. »

Il y a pas et il n’existera aucune méthode infaillible pour garder une fille. Quelque que soit son niveau de game, ses qualités ou autres, nous sommes tous soumis à l’impermanence de la vie et les relations amoureuses sont par nature chaotiques. La recette magique n’existe pas.

[url] http://www.frenchtouchseduction.com/board/la-clef-le-sentiment-de-securite-vt16188.html [/url]
[url] http://www.frenchtouchseduction.com/board/don-t-fake-it-make-it-vt15174.html [/url]

Le concept de femme de sa vie ou « Le grand amour »

Une réflexion intéressante qui j’espère aidera certains d’entre nous à modifier notre vision de « femme de notre vie » ou de « The one ». Un concept qui peut se révéler frustrant voire très insatisfaisant. Nous sommes beaucoup ici (dont moi) à essayer de trouver la femme de notre vie, en tout cas une femme qui sera plus que les autres, la plus douce, la plus belle, la plus sexuelle, la plus… Nombreux sont ceux qui malgré un certain nombre de rencontres, de closes disent être toujours à sa recherche. Un petit texte à méditer :

Citation:
En gros, de 20 à 30 ans, un homme cherche vaguement la femme de sa vie. S’il la déniche, la décennie suivante lui sert en général à comprendre que la notion « femme de sa vie » était une absurdité.

(Magazine FHM – nb : bon ok c’est pas de la grande lecture mais soit !)

Extrait de « Les mythes du grand amour » – Redpsy [url] http://www.redpsy.com/infopsy/grandamour.html [/url]

Citation:
Maurice est connu comme un séducteur passionné dont le charme fait rêver les femmes. Et effectivement, on ne compte plus ses conquêtes. Mais chaque fois, il sort de la relation insatisfait, frustré et souvent blessé, même si, avec le temps, il est devenu habile à se protéger. On l’accuse avec raison de refuser de s’attacher. Pourtant, il ne demanderait pas mieux!

Maurice est à la recherche de la femme idéale, du grand amour de sa vie, de celle qui est vraiment faite pour lui, qu’il aimerait plus que toutes les autres et qui le comblerait vraiment. Cette quête fait d’ailleurs partie de son charme; plusieurs de ses conquêtes ont espéré être ainsi aimées, car elles sont également à la recherche de l’âme-soeur introuvable. Maurice croit qu’il lui sera facile de savoir quand il aura enfin trouvé celle qu’il cherche: il restera toujours éperdument amoureux et en oubliera l’existence de toutes les autres.

Mais si on y regarde de plus près, on constate que cette quête est vouée à l’échec. Maurice ne trouvera jamais sa femme idéale car elle ne peut pas exister. Ce qu’il recherche, c’est une forme d’absolu, un être extraordinaire, une idole! Il ne trouve, bien sûr, que des femmes en chair et en os qui, malgré de belles qualités, ne sont jamais parfaites, jamais à la hauteur du mythe auquel elles sont comparées. C’est pour ça que plusieurs de celles qu’il choisit sont effrayées par l’amour de Maurice; elles sont flattées de la valeur qu’il leur accorde, mais elles savent au fond qu’elles ne pourront jamais être à la hauteur des attentes qu’il investit en elles.

Pourtant, Maurice n’est pas un imbécile. Comment se fait-il qu’il soit aussi peu approprié dans ses attentes et ses exigences, aussi irréaliste dans ses critères? Comment est-il possible qu’il n’apprenne pas de ses échecs, qu’il soit incapable de corriger l’erreur fondamentale qui condamne sa démarche à un échec certain?

En fait, Maurice est à la recherche d’un très vieux souvenir. Il veut une compagne qui lui apparaisse aussi « parfaite » que sa mère l’était à ses yeux lorsqu’il était petit. Il veut une femme qui lui soit aussi infiniment supérieure, une femme aussi indiscutablement absolue à ses yeux que le tout premier amour de sa vie. Il n’est pas étonnant que les vraies femmes qu’il rencontre ne soient jamais à la hauteur. Comment pourrait-il en être autrement: il n’a plus 2 mois, 2 ans ou 5 ans! Du haut de ses presque deux mètres, il n’est pas facile de les voir comme des êtres géants.

Tout le problème découle du fait que, dans le contexte d’une relation entre adultes, on tente de vivre des expériences qui appartiennent à une relation parent-enfant. Voici comment ces aspirations nostalgiques viennent fausser irrémédiablement la relation.

OK, ok pas de psychologie de comptoir, la seule véritable question qui se pose reste de savoir si nous sommes concernés ou pas. [/quote]

[url] http://www.frenchtouchseduction.com/board/comment-rencontrer-des-filles-interessantes-vt17543.html [/url]

[url] http://postseduction.fr/postseduction/3-authenticite/2-comment-rencontrer-des-filles-interessantes-le-filtre-damour [/url]

Les HB

Ne pas confondre beauté et confiance en soi. La confiance en soi ne dépend pas de la beauté. Ce n’est pas parce qu’on considère qu’une fille est hb10 qu’on a besoin de lui balancer une tonne de negs pour la ramener à notre niveau. Certaines filles sont très belles et n’ont pourtant pas confiance en elles (lse).

http://www.frenchtouchseduction.com/board/les-filles-a-problemes-vt4645.html
http://www.frenchtouchseduction.com/board/les-hbs-sont-elles-toutes-lse-vt17689.html

Débat

Et si le game empêchait « l’amour »

[url]Dispo ici : http://www.frenchtouchseduction.com/board/et-si-le-game-empechait-l-amour-vt20329.html[/url]

En espérant que ce post a pu aider certains. Un grand merci à tous ceux dont je me suis permis de reprendre leurs témoignages et leurs interventions (Extre, Vivien, Malcor, LeaderPrice, Valmont, Varga, Dior, Spike, Blusher, Okapi, Asles et beaucoup d’autres)

Sources :

FTS
Postseduction [url] http://www.postseduction.fr/ [/url]
Redpsy [url] http://www.redpsy.fr [/url]
« The Game » de Neil Strauss
« Sociologie du dragueur » d’Alain Soral
« Misères du désir » d’Alain Soral

Advertisements

~ par contrelapenseedominante sur juin 12, 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :