La dépendance aux chat ou aux sites de rencontre

Si les hommes sont plus nombreux à consulter les sites à caractère sexuel explicite, comme les images et les vidéos pornos et à s’y accrocher, les femmes sont plus enclines à créer des rapports amoureux sur les sites de rencontre ou à chercher de l’information sur leur vie sexuelle à l’aide des chats ou des forums.
Ce sont elles qui se font souvent piéger par ces redoutables « chasseurs » d’aventures sans lendemains ou de « plan-sexe » pour le week-end. Souvent seule ou divorcée, la femme qui chate se fait piéger par sa naïveté et son excès de romantisme. Elle croit au prince charmant, même si dans son for intérieur elle sait bien qu’il n’existe pas. Ces chasseurs se font parfois piéger eux-mêmes, comme le montre ce dessin humoristique.

La suite de cet article est disponible ici

Si certains ont des témoignages à nous faire partager sur le sujet, ce sont les bienvenus.

Publicités

~ par contrelapenseedominante sur juin 12, 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :